LES 17 - 18 - 19 MAI

PAR LES ATELIERS DE LA MALLE DE PANDORA

Ils éteignent les étoiles à coup de canon
Ils ont même assassiné les constellations
Il est grand temps de rallumer les étoiles

Apollinaire, Prologue des Mamelles de Tirésias

Pour ses 25 ans, La Malle de Pandora –atelier-théâtre de la MJC Ronceray retrouve Apollinaire après « Ah dieu que la guerre est jolie ! »

Les  Mamelles de Tirésias, drame surréaliste a été écrit en 1903, sauf le prologue et la dernière scène, n’a été joué qu’une seule fois, le 24 juin 1917.

Le Prologue, c’est le monologue du Directeur de la Troupe, au lyrisme des vers libres agrémentés d’alexandrins. C’est d’abord le poème exalté d’une nuit étoilée où les astres sont menacés par l’artillerie ennemie. Puis le Directeur de la troupe pose les  bases d’un théâtre nouveau « Mariant souvent sans lien apparent comme dans la vie/Les sons les gestes les couleurs les cris les bruits/La musique la danse l’acrobatie la poésie la peinture/Les chœurs les actions les décors multiples/ Car le théâtre ne doit pas être un art en trompe l’œil…»

Les Mamelles de Tirésias nous montre Thérèse,  une femme qui décide de quitter son mari trop obsédé par la nourriture et faire des lardons. Thérèse prend une identité masculine afin de conquérir les postes de pouvoir. Elle emprunte la figure mythique de Tirésias, métamorphose sexuelle et devin aveugle de Thèbes tirée des Métamorphoses d’Ovide.  Le Mari fait épanouir sa dimension féminine et décide de faire des enfants dont un journaliste, voyou et maître-chanteur fabriqué à partir de journaux déchirés, d’encre  et de colle. Autour de ce récit principal, des personnages hauts en couleur  ponctuent les péripéties au milieu d’un capharnaüm de chansons, musiques et bruit divers.

Cela se passe à Zanzibar, c'est-à-dire partout et nulle part.

André Lenoir

BILLETTERIE EN LIGNE : 4€ (réduit) et 6 € (Normal)

VENDREDI 17 MAI > 20h30

Billetterie Weezevent


SAMEDI 18MAI > 20h30

Billetterie Weezevent


DIMANCHE 19 MAI > 17h00

Billetterie Weezevent

PrécédentFÊTE INTERCULTURELLE 2019 SuivantWater, Please !